Les Soins de Chaleur ont été développés à l’intention des infirmières  par le Dr Ita Wegman et le Dr Margarethe Hauschka dans les années 20.

En regardant l'histoire depuis l'antiquité jusqu'aux préludes de la médecine moderne, nous retrouvons les applications d'aromates, les bains, les soins par la chaleur et le rythme. Ces soins sont revisités par la médecine anthroposophique en Suisse-Allemande au début du 20ème siècle et développés à l'intention des infirmières par le Dr Ita Wegman et le Dr Margarethe Hauschka.  Aujourd'hui, les Soins de Chaleur font partis de la médecine intégrative en Suisse et en Allemagne et sont remboursés par la Caisse primaire d'assurance maladie en Suisse. Dans les services de soins généraux, ils accompagnent la prise en charge de la douleur, des chocs et des traumatismes, des troubles du sommeil, des troubles digestifs, des troubles neurologiques, de l'anxiété, des états d'épuisement. Ils sont pratiqués en services de soins pour personnes âgées ou handicapées, en psychiatrie, en soins palliatifs, en oncologie, en pédiatrie. Ils sont réalisés par des infirmières qui travaillent en étroite collaboration avec les médecins. Ils sont peu connus en France hormis dans les centres CAMPHILLS (Centres d’accueil pour personnes handicapées). 

L’écoute, la chaleur humaine, la protection de la dignité et de l’intégrité de chacun, sont au cœur de ce prendre soin.  Les Soins de Chaleur permettent à l’homme de reprendre contact avec son corps, mobilisent les ressources présentes en chacun.

Pourquoi ce nom « Soins de chaleur » ? Ils sont prodigués dans un grand respect de l’être et de son corps, préservent l’organisme de chaleur du patient, déposent une enveloppe bienfaisante et chaleureuse : Chaleur humaine, chaleur d’un toucher, chaleur d’un enveloppement à base de substances naturelles…

Ces soins accompagnent l’homme en bonne santé ou l’homme malade dans ses dimensions physique, physiologique, psychique et émotionnelle, individuelle.  Ils soutiennent l’organisme affaibli par un contexte de vie difficile, la maladie, le handicap, renforcent l’action des thérapeutiques. 

Le toucher est au cœur du soin.

Les soins de chaleur comprennent :

  • les effleurages rythmiques.
  • les enveloppements de chaleur.
  • les bains