« Le Corps, réceptacle de notre Humanité. »

 

Chaque être est unique.

Chaque être est porteur d’un destin individuel s’inscrivant dans un projet bien plus vaste dont nous ne percevons pas l’étendue.

Chaque être possède en lui des trésors non estimés et inestimables.

 

Les événements de la vie nous pétrissent, nous révèlent à nous-mêmes et au monde même si parfois les épreuves semblent être au-dessus de nos forces et hors de l’entendement.

Nos corps témoignent de notre vie passée, de notre présent et présagent de l’avenir.

Ils sont des paysages singuliers, paysages révélateurs d’un biotope unique et préservé ou de terres souffrantes, fragilisées, meurtries, délaissées….

Nos corps racontent les chemins empruntés.

 

Comme toute terre, nos corps sont habités.

En nous vivent l’eau circulante, le vent des marées et la chaleur bienfaisante.

En nous vivent des mondes de pensées, de sentiments, de volonté.

Nos corps sont garants de cette humanité, sont les réceptacles de notre humanité.

 

Mais nous oublions souvent notre corps, comme nous nous oublions nous-mêmes.

Et lorsque nous perdons contact avec notre corps, nous perdons contact avec nous-même…

 

« Comme toute terre, nos corps ont besoin de reconnaissance et de soins. »

 

L’association « à la croisée des chemins » a été créée le 12 février 2011

afin d’accueillir et d’accompagner ceux qui le souhaitent par des soins de chaleur.

Les soins de chaleur créent une enveloppe autour de l’homme.

Ils lui permettent de reprendre contact avec son corps, avec sa vie intérieure, avec la nature et son environnement.

Ils l’accompagnent dans ses dimensions physique, physiologique, psychique et individuelle.

L’écoute et la chaleur humaine, le toucher bienveillant et l’usage des plantes médicinales sont au cœur des soins.  

 

La Fondatrice:

Sophie Martin est née en 1976 à Lisieux. Son enfance et son adolescence lui ont appris la méditation solitaire dans la nature. Elle fait des études d’arts appliqués à l’École Boulle de Paris. Après quelques années décisives passées aux États-Unis et un travail bénévole dans un service de soins palliatifs, elle entreprend à Paris des études d’infirmière et élargit son savoir par les conceptions de l’anthroposophie et par des études de botanique et d’aromathérapie. Son premier poste de travail sera dans un Institut médico-éducatif où elle soigne des enfants porteurs de handicap physique et psychique. Au contact d’adultes handicapés, ses frères et sœurs selon son expression, naît le projet de la Croisée des Chemins qui voit le jour en 2011 à Rochetoirin. C’est dans ce cadre associatif que Sophie Martin dispense les soins de chaleur à toute personne en quête de réconfort physique ou intérieur, tout en poursuivant son engagement au service des personnes handicapées dans des établissements spécialisés. Son dévouement à ses patients est fondé sur un idéal de fraternité et de solidarité. Depuis la création de la Croisée des Chemins, l’expression des besoins n’a fait que grandir.